• La légende de l'ours de Prats de Mollo

     

    Sommaire

    Le Cami - LES PORTRAITS

     

    Le Cami - LES PORTRAITS

     

    BIENVENUE dans "Le Cami"  -  Vidéo

      BIENVENUE dans "Le Cami"  -  Photos   

     

     

    Prats de mollo en Vallespir  

     

    Prats-de-Mollo-la-Preste est une commune française, située dans la région Languedoc-Roussillon, département des Pyrénées-Orientales et dans le Haut Vallespir. Cernée de remparts, sa vieille ville médiévale aux ruelles pavées de galets est dominée par le fort Lagarde. Ce dernier fut bâti par Vauban au XVIIe siècle afin de contrôler la nouvelle frontière du traité des Pyrénées.

    Ses habitants sont appelés les Pratéens.

      

    En parcourant les rues de ce village du bout de la France, nous avons découvert une superbe peinture en trompe- l'oeil sur le pignon d'une maison. Curieux nous avons voulu savoir ce qu'elle représentait...

     La peinture illustrant la légende de l'ours de PRATS DE MOLLO

    Cette oeuvre illustre une légende qui est à l'origine de la plus grande fête organisée chaque année au village.

     La légende de l'ours de Prats de Mollo

     

    Un ours qui cherchait une compagne, enleva une jeune et jolie bergère, après avoir massacré ses brebis. Il la gardait prisonnière dans sa grotte, pour lui voler son âme et sa virginité. Chasseurs, paysans et bûcherons se lancèrent à sa poursuite. Il fallut des jours et des nuits pour trouver traces de l'ours. Un beau jour ils découvrirent sa tanière. La jeune bergère était là,  pétrifiée par la peur. L’ours revenant de sa chasse, un grand affrontement commença. Ils réussirent à prendre le dessus, l'enchaînèrent et repartirent avec l'ours et la jolie bergère. Arrivés au village, le maire décida d’une grande fête. Ils rasèrent l'ours à  l'aide d'une hache, lui rendant ainsi,une apparence plus humaine. Au fil du temps ils réussirent à l'apprivoiser et le chargèrent des plus grandes tâches du village

    LE CARNAVAL de PRATS DE MOLLO : TOUT UNE SYMBOLIQUE !

    La légende racontée ci-dessus, constitue la symbolique des manifestations  du carnaval de la commune.

    Le mot carnaval vient du latin « carne levare « qui signifie lever ou ôter la viande. Cela explique qu'il soit associé au carême qui dans la religion catholique est le temps qui s'écoule pendant 40 jours avant Pâques. Bien que, accaparée par l'église cette fête existait bien avant. Elle marquait en particulier le changement de saison. Certains carnavals durent jusqu'en avril pour cette raison. On passe ainsi de l'hiver au printemps. A carnaval à la fin des festivités on brule souvent le roi carnaval...on brule en quelques sortes l'hiver.

    A Prats de Mollo  l’ours sort de sa tanière. Cette apparition symbolise le début de la belle saison, le réveil de la nature qui fait sortir l'animal de son hibernation. C'est en fait un homme qui se cache derrière un déguisement, le visage caché sous la suie. Il doit  couvrir de suie le visage des jeunes filles qui sont sensées passer de l'adolescence à l’âge adulte.  Pour les jeunes gens costumés en ours le but est de noircir le plus de filles. Pour les filles c'est un honneur de se faire noircir mais il faut savoir provoquer l'ours sans se faire attraper trop tôt.

    A Prats de Mollo l'humain se cache derrière un animal de la même façon que en d'autres lieux il se cache derrière un masque. Le masque permet de devenir qui on veut. Le pauvre peut être riche, le maitre peut devenir esclave. Les masques autorisent des comportements que la convenance interdit. Derrière un masque on peut dire à un patron ce qu'on n'a jamais osé lui dire. On s'offre le droit de révéler des évènements qui sont à la limite du scandale.

    A la fin de la fête les carnavaleux mettent bas les masques. Â Prats l'ours redevient homme. Son costume est jeté à la foule. La vie "normale" reprend son cours.