• Le Cami - N° 34

     

     

     

    Sommaire

    Le Cami - LES PORTRAITS

     

    Le Cami - LES PORTRAITS

     

    BIENVENUE dans "Le Cami"  -  Vidéo

      BIENVENUE dans "Le Cami"  -  Photos   

     

    34

     

     

    Bienvenue dans la page 34

     Le pigeon égaye les places de nos villes par son vol gracieux. Trop familier, il est parfois indésirable sur les terrasses des bistrots. Sur la tête d'un loup imperturbable...et pour cause, c'est un élément d'une fontaine monumentale de Sienne, une ville italienne...l'oiseau se désaltère tandis qu'un autre attend son tour. Le pigeon a besoin de boire beaucoup. A cette occasion il tient le bec enfoncé dans l'eau. Il aspire le liquide sans relever la tête à chaque gorgée comme le font presque tous les oiseaux. PHOTO "Le Cami"

     

    Façon de parler

    En voyant un pigeon on n'a pas l'impression qu'il est plus sot que les autres oiseaux.

    Alors, pourquoi dit-on 

    "SE FAIRE PRENDRE POUR UN PIGEON" ?

    A l'origine on parlait plutôt de la huppe, un oiseau qui doit son nom à la huppe qu'il porte sur la tête. Déshabiller une huppe c'était lui enlever les plumes et en particulier la huppe : la "dé hupper".  Avec le temps la contraction a donné "duper".

    De nos jours duper quelqu'un c'est le tromper...le plumer comme on pouvait plumer une huppe.

    Le problème c'est que l'on  rencontre rarement une huppe en ville. C'est donc le pigeon espèce plus courante  qui a pris sa place.

    "SE FAIRE PRENDRE POUR UN PIGEON"

    C'est donc se faire déplumer (ou plumer) et plus largement se faire prendre pour un sot.

    De là dérive l'expression "SE FAIRE PIGEONNER" !

     oOo

    D'autres oiseaux concernés par nos expressions

    L'oiseau en général 

    - Donner des noms d'oiseaux

    - Un oiseau rare

    Le canard

    - Il fait un froid de canard

    - Il n'a pas cassé trois pattes à un canard

    - Il ne faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages.

    Le pinson

    - Il est gai comme un pinson

    La pie

    - Voleuse comme une pie

     

     

    La poule

    - Il est comme une poule qui a trouvé un couteau

    - Aller traire les poules

    - Quand les poules auront des dents

    - Mener les poules pisser

    La colombe

    - La bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe.

    Le corbeau

    (dénonciateur anonyme)

    Le coq

    - Sauter du coq à l'âne

    - Comme un coq en pâte.

    Le dindon

    - Le dindon de la farce

    Le grand duc

    - La tournée des grands ducs

    La grue

    - Faire le pied de grue

    L'hirondelle

    - Une hirondelle ne fait pas le printemps

     L'oie

    - Bête comme une oie

    Le Cami - Page 34

     

    DES PIGEONS hors du commun :

    les pigeons voyageurs

     

    « CHER AMI » est un pigeon-voyageur du Royaume-Uni entrainé par des colombophiles Américains, puis transmis à  - L’U.S. ARMY SIGNAL CORPS , pour un usage de communication au cours de la première  guerre  mondiale.

    Il participa  au sauvetage du « Lost Bataillon » de la 77ème division d’Infanterie américaine au cours de la bataille de l’Argonne en 1918.

    En pleine forêt de l’Argonne , le 18 juillet 1918, un bataillon américain commandé par le colonel WHITTLESEY, après  avoir effectué une percée , se trouve séparé du reste du Régiment.

     Les Allemands entourent la vaillante troupe qui, groupée autour de son chef, résiste héroïquement. Comment rétablir la liaison ? Des volontaires (coureurs) se présentent, ils sont tués au fur et à mesure qu’ils franchissent la ligne des tirailleurs ennemis.

    Des pigeons voyageurs furent envoyés. Le premier pigeon portant le message  «  Beaucoup de blessés . Nous ne pouvons pas évacuer » est abattu.

     

     

    Un second pigeon est envoyé avec le message :

    «les hommes souffrent ; pouvons-nous avoir un support » , lui aussi est tué.

    Le dernier pigeon « CHER AMI  »  ( au plumage bleu ardoise et blanc ) est alors envoyé portant dans une canule à sa patte  gauche le message :

    «  Nous sommes le long de la route parallèle au 270-4 .Notre propre artillerie fait un tir de barrage sur nous . Pour l’amour du ciel , arrêtez « . après quelques hésitations sur la route à prendre,il s’envola à tire  d’ailes , sous le feu des mitrailleuses ennemies. Les hommes du Lost Bataillon voient  «  CHER AMI  » se faire toucher et tomber au sol, mais il reprend  son vol et parvient à regagner son abri au Q.G. de la Division , couvrant 40 kilomètres en 25 minutes , permettant de sauver 194 hommes.

    Il a été touché à la poitrine, à un oeil et une de ses pattes (droite) ne tient plus que par un tendon.

    Le  Général PERSHING demanda à voir l’oiseau et, après une caresse sur la tête, lui décerna la Croix de guerre américaine  (distingued Service Cross).

    Toujours sur le front occidental, « CHER AMI » porta plus de 12 messages importants.

     

     

    Repérer un AVC (Accident Vasculaire Cérébral)

      (Lien transmis par Patrick)

     

     

     

     

     

     

    Le Cami - Page 34

     

    LE DESSIN DE MIKA

    Mika 11ans, nous a promis un dessin par numéro...

     

     IMPORTANT

    ATTENTION !!!!!

    Si les pompiers viennent vérifier que les détecteurs à incendie sont posés ou autre,NE PAS les faire rentrer. Les faux pompiers commencent à opérer

    IMPORTANT. La caserne des pompiers de BALAN (dans l'Ain) a été cambriolée. Des blousons, des pantalons, des bottes et des casques ont été volés.

    Nous pouvons penser qu'en raison de la nouvelle loi sur les détecteurs de fumée, les auteurs aient l'intention de se présenter chez vous et des personnes âgées, dans le cadre de contrôles de l'application de cette loi.

    Les pompiers n'ont aucune autorité en la matière. Prévenez toutes vos connaissances, il faut que cette info circule le plus rapidement possible.

    Ce vol dans l'Ain peut servir pour des méfaits partout en France.             

    Faire suivre, dans notre intérêt il faut vite signaler ces présences et s'en méfier ! Merci

    1978 - CONFLIT DE GENERATION : Le chapeau ou la casquette ?

    Lucie (92ans), Jérôme (2ans) entre les deux, Jean-Michel (9ans)

    LE TEMPS DE LA CHÂTAIGNE  LE ROND-POINT DE LLIVIA ON EN PARLE !!  HUMOUR

     Il n’y a pas si longtemps la châtaigne constituait la nourriture de base de certains « montagnards ». De là vient son appellation « d’arbre à pain de la montagne ».

    Comme chaque année nous avons passé un temps sous les châtaigniers de l’Ariège

    LIRE LA SUITE

     

     

     

    L’histoire de la petite ville de Llivia est un peu particulière.

    Le traité des Pyrénées, a mis un terme à la guerre entamée en 1635 entre la France et l’Espagne. Il est signé le 12 novembre 1660 entre Philippe IV d’Espagne et Louis XIV. Ce traité stipulait que 33 villages de Cerdagne de la vallée de Carol dont les eaux coulent vers le Sègre resteraient à la France.

    VOIR LE ROND-POINT DE LLIVIA

    NOBEL...VOUS CONNAISSEZ ?

    Chaque année à même période on entend parler de la distribution des « Prix Nobel »

    Quelle est l’origine de ces prix ? D’où vient cette appellation ?

    Lire la suite

     Le Cami

    grivois

    ...sans trop   

    Ouvrir  

     

    Le Cami - LES ANNEESen 5 1635  - Les Français occupent l'île de Ste Lucie (près de Port-La-Nouvelle)

      1865 - Le parlement britannique vote  le   "Locomotive Act".

     

     

     

    SECURITE ou LIBERTE, il faut choisir.

               Voici une compilation de photographies qui trainaient dans un dossier.

                Nous nous sommes amusés à les monter pour le journal

     

     

     BELGIQUE :Une école de conduite particulière

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     LA LEGENDE de PYRENE

    A l'aube des temps vivait dans une contrée de hautes montagnes une peuplade appelée Bekrydes.

    Leur souverain avait établi sa cour dans la plus vaste grotte connue des hommes : Lombrives.

    Hercule, de passage dans cette contrée tomba follement amoureux de Pyrène, la très jolie fille du roi.. Mais appelé pour d'autres travaux, Hercule du quitter sa jeune amante. Restée seule, Pyrène s'aperçut qu'elle attendait un enfant et n'osant se montrer à son père, s'enfuit.

    Au cours de sa fuite un ours se jeta sur elle , la griffa et déchiqueta son corps. Pyrène, de douleurs, hurla. Hercule entendit l'écho de ses cris et, franchissant cimes et torrents accourut au secours de sa belle dont il trouva le corps déchiqueté.

    Pyrène fut enterrée au cœur de la grotte de Lombrives. Au cours de l'hommage qui lui fut rendu, Hercule prononça ces mots :

     

    "Afin que ton nom, ma chère Pyrène soit conservé à jamais par les hommes qui peupleront cette terre , ces montagnes dans lesquelles tu dors pour l'éternité s'appelleront dorénavant Pyrénées "

     

     

     

      

    Le Cami - Page 34

     

     

    DU REMEDE à L'APERITIF .... 

    Dans des textes datés de 7000 avant JC il est dit que cette plante aux graines parfumées est radicale contre la peste et le choléra.

    Plus tard les Grecs et les Romains croient que mélangée à du vin elle permet de lutter contre les flatulences. 

    L’ouzo grec, l’arac du Moyen orient, le raki turc ont pour base de fabrication cette plante…

    Vous avez deviné. Il s’agit bien sûr de l’anis.

    Aujourd’hui toutes ces boissons ne sont plus des remèdes. Elles sont destinées tout comme notre pastis national au plaisir de l'apéritif.

    Au Moyen âge ont buvait des liqueurs très sucrées à base d’anis à la fin des repas. Les graines arrivaient déjà de Chine. Elles transitaient par les ports de la Méditerranée dont celui de Marseille.

    De nos jours il nous arrive encore de boire une anisette sucrée qui porte la marque de Marie Brizard.

    Marie Brizard , fille d’un bouilleur de cru du XVIIIème siècle soignait les malades avec une « anisette » de sa fabrication. C’est un marin antillais qu’elle soignait qui lui donna l’idée d’ajouter 11 épices à son breuvage pour le rendre plus agréable à la dégustation. Le succès de sa boisson lui donna l’idée de fonder sa société de liqueurs et spiritueux en 1755. On boit toujours de la Marie Brizard.

    En 1915, une boisson était à la mode dans les cabarets : l’Absinthe. Ses principaux ingrédients étaient le fenouil, la mélisse et l’anis. Pernod en était le concepteur. Elle fut interdite en raison de son degré d’alcool (72 degrés).

    Une boisson moins forte (30 degrés) contenant les mêmes ingrédients la remplaça. Le nom de « Pastis » lui fut donné par les poilus durant la guerre. C’est un mot d’origine provençal qui signifie « trouble ». L’eau ajoutée au pastis « trouble », en effet le pastis.

    En 1940, le pastis fut interdit par Pétain. Cela n’empêcha pas Paul Ricard d’installer une distillerie en Ardèche. Elle était clandestine, bien sûr. Elle « alimentera » les hommes du maquis pendant la guerre. Depuis, Paul Ricard a enchainé ses campagnes de propagande et de publicité qui ont fait que l’apéritif célébrant la graine d’anis a toujours été de toutes les festivités et manifestations.

    LIRE ou RELIRE "L'APERO, PECHE MIGNON"

       

    ON COGNE LES VERRES ET ON SE REGARDE DANS LES YEUX POUR TRINQUER... Pourquoi ?

    Au moyen-âge les gobelets étaient métalliques. En les frappant l'un contre l'autre on échangeait un peu de boisson ( bière ou vin). C'était la garantie que la boisson de l'un des deux convives n'était pas empoisonnée. Cet échange devait se faire les yeux dans les yeux pour  convaincre son convive de sa sincérité. Un regard fuyant serait mal interprété. Aujourd'hui nos verres sont trop fragiles pour les frapper l'un contre l'autre. Le geste n'est donc que symbolique.

    Le Cami - Page 34

     

     

     

     

    Monsieur  NESTLE

    Et oui la marque Nestlé est bien un nom de famille. Celui de la première personne qui a eu l'idée de remplacer le lait de vache trop riche pour les bébés par un mélange de farine, de lait de vache et de sels minéraux. Le pauvre homme avait vu mourir cinq de ses frères et sœurs en bas âge. Grâce à sa "bouillie" un ami médecin sauva pour la première fois en 1867 un nourrisson.

     

    Des PIERRES sur "Le Cami" ...

     ROME : DES PIERRES QUI NOUS PARLENT

    Quoi de plus émouvant que ces vestiges romains au cœur de la capitale italienne.

    Nous en avons ramené un petit film que vous pouvez voir ici.

    VOIR LE FILM

     LA MADELEINE,

    VILLAGE TROGLODYTIQUE 

    Un village dans la roche avec son église au bord de la Vézère.

     

    VOIR LE FIM

     MONTBLANC :

    IL SUFFIT D'UN SIGNE

    Sur certaines pierres des murs de l'église Santa Maria de la ville fortifiée nous avons découvert des marques. Nous nous sommes demandé quelle était leur signification

    LIRE L'ARTICLE

     VOISIN ....VOISINE !

     Le simple fait qu'un mot soit affiché sur la porte d'un immeuble révèle qu'il est toujours possible de garder le contact avec ses voisins...même au temps du virtuel. Quand ce mot est plein d'un humour caustique c'est encore mieux...pour ce qui le lisent...

    A LIRE SANS TARDER

     Façon de parler

    "Ajouter sa pierre à l'édifice"

    Chaque année au bord de l’étang quelqu’un s’amuse à amasser des pierres, les superposant en équilibre avec patience et méthode. >>> Lire la suite

     

    MONDOVI : Chronique du village

     

    1918 - De la cigogne de la guerre à celle de la paix.

     

    6 juillet 1918, la guerre est sur le point de se terminer, l’hebdomadaire « L’Illustration » N°3931 consacre une page entière aux quatre escadrilles composées de « SPAD », les célèbres avions de chasse français de 1918. Ces quatre escadrilles constituent le groupe des cigognes et leurs insignes sont, bien sûr, des cigognes. Ce volatil pris pour emblème par l’aviation, sans doute en raison de son aisance dans les airs, a fait partie de la vie du village français.

     

    Tournoyant autour de l’église, une cigogne a surpris ce matin ceux qui se sont levés tôt pour aller travailler. Elle a repéré le nid qu’elle avait abandonné à l’automne. Est-ce vraiment celle qui a quitté le village l’automne dernier ?

    Peut-être pas. On dit cependant que la cigogne a une mémoire visuelle hors du commun. Il se pourrait donc qu’elle ait reconnu la demeure où ses petits sont nés l’an dernier.

    A Mondovi, deux nids faciles d’accès pour l'oiseau ont toujours existé : l’un sur le toit de l’église, l’autre sur celui de la Tabacoop.

     

     

    Les cigognes émigrent à l’automne pour revenir dès le mois de février. Leur voyage a lieu le plus souvent la nuit. Lorsque les mondoviens les aperçoivent c’est le signe que le printemps n’est pas loin. Elles arrivent gracieuses sans même bouger leurs larges ailes blanches aux bouts décorés de noir. Elles tournoient sur le nid et finissent par se poser pour faire l’état des lieux. Tout l’hiver les nids abandonnés ont subi l’agressivité des intempéries. Il faut les restaurer. Pendant une bonne semaine, c’est un ballet incessant accompagné de la musique des groupes de moineaux qui sentent que les beaux jours sont bientôt là. Se servant de leur bec de corail les cigognes transportent toutes sortes de branchages et les agencent de façon méthodique pour restaurer la demeure qui recevra les œufs à couver. C’est le mâle qui se charge de la plus grosse restauration. La femelle s’occupe des finitions. Les nids tiennent comme par miracle sur le fait du toit. Ils sont pourtant là depuis longtemps et c’est là que naîtront les cigogneaux.

     

    En Algérie, la cigogne comme les hirondelles sont des oiseaux sacrés qui sont sensés apporter du bonheur. Malheur à ceux qui oseraient les chasser. Debout sur une patte elles se font parfois remarquer en renversant leur cou dans les épaules tout en regardant le ciel. Elles jouent alors des castagnettes en claquant du bec comme pour saluer le congénère qui se pose à côté d’elles dans le nid. Ces craquètements bruyants se font aussi, entendre lorsqu’il y a querelle au sein du couple.

    On sait que les oiseaux se nourrissent de toutes sortes d’insectes ou de vermisseaux. La cigogne a besoin de proies plus importantes. Elle se nourrit de petits rongeurs, de vers de terre, de grenouilles, d’escargots. Notre cigogne handicapée se nourrissait de ce qu’elle trouvait ou ce qu’on lui offrait. Un jour je l’ai vue avaler un moineau entier que je venais de tuer. Le pinçant avec le bout du bec elle l’envoya avec dextérité au fond de sa gorge. Puis je vis la proie descendre le long du cou marqué d’une boursouflure comme une sorte d’hernie.

    A la différence des hirondelles qui se rassemblaient sur les fils électriques avant de nous quitter, les cigognes partaient discrètement sans même qu’on s’en aperçoive dès les premiers signes du mauvais temps. Comme pour leur arrivée cela se faisait la nuit. Guidées par leur instinct et un sens que l’homme ne possède pas elle savait alors trouver le chemin qui les conduisait vers d’autres pays chauds en prenant la direction du sahara.

         

    Réflexions de Jean d'Ormesson

     

    Je suis responsable de ce que je dis, pas de ce que tu comprends…

     

    La vie c'est comme une glace, si tu n’en profites pas elle te file entre les doigts.

     

    La pilule fait grossir, surtout si on l'oublie.

     

    Ce n'est pas en coupant les oreilles d'un âne qu'on en fera un cheval de course.

     

    En Arabie, les voleurs sont amputés. En France, les voleurs sont députés.

     

    Dieu a créé les seins pour nourrir les enfants, on les a siliconés pour nourrir les chirurgiens.

     

    Une femme c'est comme une haie, si tu ne t'en occupes pas, elle part chez le voisin.

     

    Les cons c'est comme les feux rouges, tu en as à tous les coins de rues.

    Une seconde chance ne veut rien dire si tu n’as rien compris à ta première erreur.

     

    Fuir tes problèmes est une course que tu ne gagneras jamais.

     

    L'alcool n'est pas la réponse... mais au moins il fait oublier la question !

     

    L'enfance, c'est comme être bourré. Tout le monde se souvient de ce que tu faisais, sauf toi

     

    À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.

     

    Tu veux de l'argent ??? Tu travailles ! Tu veux en gagner ??? Fais autre chose...

     

    Le trésor public est le seul trésor qu'on ne cherche pas mais qui vous trouve tout seul…                            Transmis par Patrick