• Le Cami - Page 8

     

    Sommaire

    Le Cami - LES PORTRAITS

     

    Le Cami - LES PORTRAITS

     

    BIENVENUE dans "Le Cami"  -  Vidéo

      BIENVENUE dans "Le Cami"  -  Photos   

     

      

     

    LE BILLET DE CHARLY

    Alors, avez-vous trouvé ?      CHEVAL sur OISEAU = PI      

    En fait lorsque je disais que les règles mathématiques n'intervenaient pas dans la suite logique de la résolution de l'équation je vous induisais un peu en erreur. je suis sûr que c'est ce qui vous a empéché de trouver la solution.

    Il ne fallait pas non plus faire trop de distinction entre le "pis" de la vache et la lettre grecque "pi". Vous découvrez là, le côté farceur de Charly.

    Pour que tout soit clair j'ai pris le temps de mettre noir sur blanc les étapes du raisonnement.

    Vous n'avez plus qu'à cliquer sur le tableau blanc ci-dessous, à vous prendre la tête entre les deux mains (pour ne pas vous mettre un doigt dans l'oeil) et à comprendre ce que j'ai essayé de rendre clair.  

      Le Cami - Page 8 

      

    La devinette de Charly !

     

    Quand un homme à deux femmes, c'est la BIGAMIE !

    Quand un homme a plusieurs femmes, cest la POLYGAMIE !

    Quand un homme a une femme, c'est la  ????????? !

    Réponse dans la prochaine page !

     

     

     

     

     En 44 avant Jésus Christ les romains ont décidé d'appeler le septième mois de l'année "JULIUS" en l'honneur de Jules César.

    Je connais au moins 3 personnes qui sont nées en 44 (après 1900).

    A ce moment là, le mois portait déjà depuis longtemps, le nom de "JUILLET". On avait depuis longtemps abandonné les attelages de César et on était même sur le point d'abandonner complètement la voiture hippomobile pour rouler en voiture automobile. On avait même commencé à développer sèrieusement les moyens de conquérir l' air.

    Vous avez deviné qu'en cette pèriode de vacances où les moyens de locomotion sont  mis à contribution, nous allons un peu parler de tout ça.

     oOoOoOo

    UNE DOUBLE PAGE DE L'ILLUSTRATION DE 1906.

    Il y a bientôt une quarantaine d'année, j'allais farfouiller dans les documents, livres et revues d'un dépôt EMMAÜS  non loin du village où j'habitais, pour essayer de trouver des documents dignes d'intéret.

    Un jour je suis tombé sur  une collection de journaux "L'ILLUSTRATION". J'aurais bien aimé emporter tout le stock mais faute d'avoir suffisamment de place dans mon appartement, je me suis contenté de quelques exemplaires que j'ai sélectionnés. 

    J'ai conservé certains de ces documents dont cette double feuille qui présente deux voitures. L'une a été fabriquée en 1892, l'autre en 1906. 

    Outre l'illustration de ces documents anciens, ce qui est le plus marrant, avec le recul,  c'est le commentaire que je reproduis au dessous...

    Le Cami - L'illustration

    Maman TACOT

     

    1892 - 1906 ! Quatorze années séparent ces deux dates. Avec une industrie qui fait du "100 à l'heure" Quatorze années doivent faire, j'imagine bien, près un siècle. Ne semble t-elle pas en effet dater du couronnement de Napoléon 1er cette automobile de gauche qui traverse à grand fracas et à petit vitesse la place de la Concorde ? Le moteur est caché derrière et le réservoir est placé devant ! C'est précisément le contraire de la mode actuelle. Les roues sont garnies de jantes en fer ! Nos fiacres eux mêmes, nos fiacres n'en voudraient plus. Mai tout à coup une grosse automobile moderne frôle de son courant d'air la revenante - "Regardez moi ce tacot" s'est exclamé le jeune homme qu'emporte la limousine et qui connaît les récents jargons. Tous les voyageurs ont le sourire sur les lèvres. Le mécanicien aussi fier de ses 60 chevaux que s'il en était à la fois le constructeur, le carrossier et le propriétaire, commet la faute de détourner la tête....

     oOoOoOo

    Façon de parler

    Il vous est peut-être arrivé de donner le signal du départ d'une escapade en disant

    "En voiture Simone"

    si vous deviez être complet, il vous faudrait dire 

    "En voiture, Simone, c'est moi qui conduis, c'est toi qui klaxonnes !

    Le Cami - Page 8

    Simone ?

    Elle a réellement existé ! Son nom complet était Simone-Louise de Pinet de Borde. Elle a obtenu son permis de conduire en 1929 ( c'était rare à l'époque, pour une femme) à 19 ans et a participé à de nombreux rallyes automobiles ( c'était encore plus rare) qui l'ont rendue célèbre. En fin de carrière sportive, elle a ouvert une auto-école.

    Cette femme est à l'origine de l'expression dont nous parlons.

    L'automobile a marqué ce monde de l'industrie que nous avons vu se développer petit à petit. Avec ce développement sont nées des expressions que l'on utilise encore. "ça baigne dans l'huile" signifie que tout va très bien comme pour les pièces de ces automobiles bien alimentées en huile.

    Si tout baigne on peut alors aller en "quatrième vitesse"(on fait les choses très vite)...même dans les virages où on "va sur les chapeaux de roues" (les enjoliveurs sont près de toucher le sol).

    "Mettre de l'huile de coude" c'est agir avec énergie dans son travail.

    Un ouvrier qui a des "ratés dans le moteur" ou est " long à l'allumage" ne peut pas être efficace.

      oOoOoOo

     LES PREMIERES AUTOMOBILES DE MON VILLAGE

    Au bord de la route qui passait devant la ferme de mes grands parents maternels, une automobile était souvent garée, deux roues presque dans le fossé, les deux autres empiètant sur la chaussée en terre battue. Juste à côté, un cheval attelé à une charette, le museau enfoui dans  un sac rempli d'herbe sèche, balançait régulièrement sa queue pour chasser les mouches qui envahissaient son échine.

    Les deux moyens de transports étaient là comme pour se passer le relai, comme  symbolisant deux mondes en mutation : celui de l'artisanat déclinant et celui de l'industrie prometteur.

    Je rapporte ici une conversation, enregistrée sur un magnétophone à bande, que j'ai eue bien plus tard avec mon père.

     

    Devant la ferme

    Mon grand-père maternel (à droite avec son casque colonial) et un ami chasseur.

    On distingue, à gauche en arrière plan, la charette et le cheval et,  la 201 Peugeot. La photo date de 1929-1930.

     

    Je m’adresse à mon père

    -         Papa est-ce que tu as connu tes grands parents ?

    -         Je n’ai connu que ma grand-mère du côté de ma mère. J’ai aussi connu la sœur de ma grand-mère..

    -         Tu n’as donc pas connu ton grand-père.

    -         Non il est décédé avant que je puisse le connaître. Il était charretier.

    -         Charretier ?

    -         Oui. A l’époque il n’y avait pas de voitures. On avait les chevaux.

    -         Il faisait ce que faisait Onorati au village. Tu l’as connu Onorati?

    -         Non

    -         Il avait des tombereaux et avec ça il transportait le sable, les cailloux. Mon grand père faisait ce travail. Il était conducteur des chevaux. On appelait ça un charretier.    

     

    Le Cami - tombereau

    Un tombereau

     

    Le Cami - Page 8Un de mes oncles tout fier sur sa nouvelle charrette.

    Il a 18 ans. Nous sommes en 1939 juste avant la guerre.                 

       Certains conduisaient des tombereaux, d’autres des voitures à plateau. Je me souviens plus comment on appelait ces charrettes. Elles avaient un nom. C’est pas vieux. Onorati il avait ce matériel. Ils emportaient les balles de paille dessus. Y’avait un siège pour le conducteur et une plateforme sur 4 roues.

    charette

    Quand on partait en pique-nique pour Pâques, les gens s’asseyaient sur le pourtour du plateau, les jambes pendantes et on mettait le ravitaillement  au milieu…

    Après en plus de ce matériel Onorati avait acheté un Berliet, le premier Berliet qui était sorti avec des bandages.

    Le Cami - Page 8

    Y’avait pas de pneu ni de chambre à air. C’était un bandage dur en caoutchouc et l’entraînement c’était une chaîne. Comme une chaine de bicyclette mais plus grosse. On la voyait sur le côté.

     

    Le Cami - Page 8

     

    Quand les camions modernes sont sortis, il avait toujours ce Berliet. Quand on transportait le tabac de la Tabacoop à la gare on prenait une entreprise de Bône mais lui, on le faisait travailler parce qu’il était du village. On lui donnait d’ailleurs la priorité. Il utilisait aussi ces fameux plateaux pour transporter le tabac. Y’avait aussi ce qu’on appelait la « jardinière » qui permettait de transporter le fourrage.

    A l’époque c’étaient les chevaux qui travaillaient. Onorati avait une grande cour. Tout autour c’était les écuries.

    C’est lui qui ferrait ses chevaux et qui les soignait. Il livrait le gravier et le sable aux maçons. Il avait le droit de le tirer de la rivière.

    Pour sortir les matériaux du lit de la rivière jusqu’au véhicule, il utilisait  des bourricots.

    Chaque bête avait un panier de chaque côté que l’on remplissait de galets. Dés que les paniers étaient pleins , les ânes montait jusqu’à la route sans même avoir besoin de conducteur tellement ils étaient habitués. Inutile de te dire qu’il en avait des bourricots. C’était une queue à n’en plus finir quand il les déplaçait. 

    On s’aperçoit que ça a vite évolué. On a l’impression que c’était hier.

    Le Cami - Page 8

     Traction avant CITROËN

    Je me souviens quand ils ont sorti les tractions avant…Pépé (Auguste) a acheté la  première 201 Peugeot du village et la première traction a été achetée par Perruche, l’instituteur.

    Peugeot 201

    Peugeot 201

    Quand Amédé Lopez nous disait qu’il mettait 25 mn avec sa traction pour faire Mondovi Bône ça nous paraissait extraordinaire. Alors que maintenant on mettrait 10 mn.

    Plus tard, le greffier a eu en cadeau, une Willis. Quand il arrivait au village, tu avais tous les gosses autour. Quand le moteur tournait on ne l’entendait pas. Il s’est tué avec cette voiture.

      

    Relevé dans « Le Progrès » (1900) 

    Accident: En cette matinée de novembre où vers 11 heures, la voiture à quatre roues tirée par un cheval, qui appartenait à une boulangerie et conduite par le nommé Mohamed ben Tahar, suivait la rue située place Saint Augustin devant les arcades. En arrivant en face du " cercle Amical ", les deux roues de cette voiture sont sorties de leur essieu, la caisse est tombée par terre et le cheval effrayé par le bruit s'est emballé. C'est alors que l'agent Fieschi de service sur la place Saint Augustin, s'est courageusement lancé à la bride du cheval et a réussi à l'arrêter, évitant ainsi, peut être, un grave accident car des enfants jouaient sur la place et dans la rue.

     QUAND L'AUTOMOBILE SE PREND POUR UN SOUS-MARIN ...

    Voiture dans l'eau

    Voilà des choses qui doivent certainement arriver chaque été.

    On peut vérifier que l'automobile ne flotte pas !

    voiture dans l'eau

     

    ROLAND GARROS...vous connaissez ?

    En cette pèriode où on parle beaucoup de Roland Garros, je me suis souvenu que j'avais dans mes archives toute une collection de magazines sportifs intitulés "La vie au grand air". Ces journaux parlent de l'homme mais ce qu'ils ont de plus intéressant encore, c'est qu'ils contiennent des articles écrits par l'aviateur lui-même. Les commentaires du film sont essentiellement constitués d'impressions de Garros.  Il est venu à l'aviation après avoir pratiqué de nombreux sports dont l'automobile. Il a contribué au développement de ce qui était, d'abord , un sport puis une arme quand la guerre est arrivée.....

     

     

     

     DES IMAGES DE VACANCES RAMENEES DE BARCELONE

    A Barcelone lorsque vous avez fini de vous cultiver en parcourant les rues  à la découverts des richesses et curiosités architecturales de la ville, allez "bader" sur les ramblas envahies par des artistes d'un autre genre dont le but essentiel est la course aux pièces de monnaies. 

      

    QUAND LE NU REGALE L'OEIL...

    C'est en triant mes photos que j'ai redécouvert ces clichés que j'ai envie de vous faire partager .(archivé dans la galerie photos de "Le Cami").

    Ces photos ont été prises à St Paul de Vence, un village qui vaut le détour pour son site et les oeuvres qui y sont exposées.

     

     

    Le Cami - Page 8

      

    Ces œuvres exposées au village suscitent l'admiration par leur finesse,

    leur harmonie et transmettent l'amour de l'art aux novices dont je fais partie.

     

     

     

     Le Cami - Page 8

    Le Cami - Page 8Oeuvre de Nicolas Lavarenne

     

    Saint-Paul-de-Vence est une commune française, située dans le département des Alpes-Maritimes et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ses habitants, sont les Saint-Paulois et les Saint-Pauloises. Dressé sur son éperon rocheux et entouré de ses remparts édifiés sur l'ordre de François I°, St Paul est l'un des plus beaux villages de Provence.

       

                   Le Cami - Page 8Oeuvre de Nicola Lavarenne           

    Le Cami - Page 8

     

    Le Cami - Petite

    VOILA QUI EST CONVAINCANT !

    Alors ça c'est vrai...il vaut mieux, en avoir une petite...je n'en dirai pas plus ...Cliquez sur l'image pour regarder le DIAPORAMA.

     

    Transmis par patrick

    LE TRACTEUR DE PAPY MARCEL

    Voici le premier et unique tracteur que MARCEL ait usé dans sa longue vie. Il a remplacé une vieille jeep dont il ne reste malheureusement plus de traces graphiques. C’était un véhicule pour lequel il fallait faire suivre la réserve d’essence.
    Le tracteur, lui, a toujours bien marché. Son seul point faible c’était la batterie qu’il fallait mettre en charge régulièrement, surtout l’hiver
     
    Tracteur
    Au siècle dernier une multitude d’objets et d’outils étaient fabriqués en bois. Ce charreton fait partie de la collection des objets que Marcel a fabriqués. Seules les roues ont été récupérées sur un véhicule plus « antique » que celui là.
     
     
    Le Cami - Charreton

      

     LE SAVIEZ-VOUS ?

    Revenons un instant  dans ce monde quelque peu mystérieux que nous avons découvert durant notre escapade sur la route des monastères cisterciens en Catalogne sud.

    Vous savez certainement qu'une des activités des moines étaient de copier sur des parchemins les œuvres des écrivains anciens grecs et latins. C'est donc en partie grâce à eux si on a pu sauvegarder certaines œuvres. Pour illustrer le texte d’un manuscrit, les moines peignaient directement, dans les marges du parchemin ou au centre de la page, de petites scènes décoratives. Certaines de ces miniatures qui sont parfois de véritables œuvres d’art s'appellent des enluminures.

    D'où vient ce terme ? Les enluminures sont aussi appelées "miniature". L'origine du mot vient du fait qu'elles étaient  réalisées avec du minium. C'était une poudre de couleur rouge produite en laissant du plomb au contact de l'air. On utilisait aussi de la poudre d'or ou d'argent dissoute dans de l'eau et mêlée à de la gomme pour la fixer. 

     oOoOoOo

    Vous savez que le froc désigne, en argot un pantalon.

    Saviez vous que c'est aussi le nom que l'on donne à l'habit du moine ? Il existe une expression que j'ai découvert à peine un peu avant vous :

    "Jeter le froc aux orties"

    Dans le sens propre, c’est se dépouiller de la robe ecclésiastique pour prendre le costume civil, c’est-à-dire quitter l’église.

    Le  froc a d'abord désigné la partie de l’habit  qui couvre la tête et tombe sur l’estomac et sur les épaules. Par extension, il s'est appliqué au vêtement tout entier. 

     oOoOoOo

    Vous savez que les moines sont à l'origine de la création de nombreux produits encore très connus de nos jours (Bénédictine, Chartreuse, eau de Cologne du Mont St Michel etc.)

    Plus de 200 communautés fabriquent en France une large variété de produits, des confitures cuites au chaudron aux vins issus de l’agriculture biologique, des faïences peintes à la main aux statues en bois sculpté, des cardigans pour enfants aux eaux de Cologne et crèmes de beauté...

    Savez-vous que les monastères se sont "mis à la page" et vendent maintenant  leurs produits sur INTERNET ?.

     Pour le vérifier cliquez sur le lien ci-dessous....

     

     http://www.artisanatmonastique.com/  .....Non...non...je n'ai pas de commission sur les ventes !

        

     

     

    Enluminure Enluminures

     

    Froc

       

      Le sable, vous allez peut-être flirter avec lui cet été ...

    Vous vous en rappelez certainement ! C'était le temps où le marchand de sable faisait chaque soir une intrusion chez nous pour dire bonne nuit aux enfants. Il arrivait sur son nuage.

    En prenant beaucoup de risques Nounours descendait sur son échelle de corde pour rendre visite à Nicolas et Pinprenelle. C'est comme s'il rendait visite à tous les enfants de France...qui possédaient la télévision...Après sa visite les petits pouvaient aller au lit sans difficulté, aidés qu'ils étaient par la tendre intervention de Nounours et le sable qui leur avait été envoyé.

     

      

    Façon de parler       "Le marchand de sable est passé"

     

    Au XVII ème siècle on parlait déjà du marchand de sable : Il venait endormir les enfants en leur faisant tomber des grains de sable dans les yeux. Au XVIIIème siècle on disait "Avoir du sable dans les yeux" pour " avoir envie de dormir".  


     

    LEUCATE : un sable unique au monde

     

     Une référence, que l'on envoie aux quatre coins du monde

    Le sable de Leucate-Plage, cette station balnéaire si appréciée de ses habitués, possède d'étonnantes vertus, oubliées ou ignorées. On peut même dire très officiellement que ce sable est unique au monde.

    C'est en effet à cause de sa granulométrie particulière, de son homogénéité et de sa composition chimique, qu'il est utilisé depuis 1892 comme sable étalon par les plus grands fabriquants de ciment. Ceux- ci doivent régulièrement vérifier et contrôler les performances de leur produits et le sable doit pour cela constituer une référence constante. Après avoir défini, à l'époque, les caractéristiques idéales de ce sable parfait, les ingénieurs du XIXe siècle ont fait un véritable tour de France pour essayer de trouver la perle rare. Et c'est à Leucate-Plage qu'ils l'ont découvert. Il existe d'ailleurs, depuis 1987, une entreprise sur la commune, la Société nouvelle du littoral (initialement installée à Port- la-Nouvelle), dont l'activité unique, à la technologie très sophistiquée, consiste à expédier aux quatre coins du monde, dans plus de 60 pays différents, des petits sacs de 1.350 kg, d'un sable soigneusement tamisé, à la teneur en silice pure vérifiée et contrôlée, le tout répondant exactement aux normes en vigueur. C'est ce sable qui permet aux cimentiers de toute la planète de faire des « éprouvettes » standardisées (des petites barres de ciment de 4 x 4 x 16 cm) permettant de tester et de comparer les qualités de résistance de leurs ciments.

    DES VERTUS THERAPEUTIQUES

    Sans doute pour ces mêmes qualités physiques, ce sable constitue aussi un terrain de choix pour les amateurs de beach-volley. Cette plage accueille depuis plusieurs années une étape du championnat de France de la discipline et tous les joueurs présents, habitués aux plages du monde entier, y apprécient particulièrement la souplesse et le confort de ce sable. Le constat est tellement unanime qu'il a suscité une étude approfondie de la Fédération nationale de beach-volley.

    Le sable de Leucate-Plage possède une autre caractéristique, aujoud'hui oubliée.

    A des époques très lointaines, en effet, il attirait de nombreuses personnes pendant la période estivale, alors que le tourisme n'existait pas encore. L'endroit ne s'appelait pas encore Leucate-Plage. On disait à l'origine « la plage des Mattes », puis à partir de la fin du XIXe siècle, « Le Barcarès de Leucate » (le barcarès: le refuge des barques): c'était là que les quelques pêcheurs du pays tiraient leur « sardinal » au sec après être sorti en mer. L'appellation de Leucate-Plage n'est devenue officielle qu'en 1922. On y venait donc de toute la région pour y prendre des bains de sable chaud, selon des dosages précis, afin de soigner rhumatismes, goutte, arthrose et autres paralysies ankylosantes. La thérapie était très efficace et l'on connaît des témoignages de guérisons quasi miraculeuses.

     

     

    Il ya 4 mois, en Mars, la plage de "Leucate-plage était sous les eaux.

       
    Le Cami - Page 8    

     

    JEU : Devinez ce que représente cette image.

    Le Cami - Page 8

    EST-CE...

    Une pièce de bois sculptée à la gouge?

     

     

    L'élément d'un lustre?

     

     

    Un nid de guêpes?

     

    Pour vérifier votre réponse cliquez ICI

     

    IL Y A UN SIECLE 

     OCTOBRE 1910

     Le Cami - Page 8

    Le Cami - Page 8 

    Notez bien qu'on n'appelait pas ça un parachute...et pour cause...on ne savait pas ce que c'était à l'époque !

    Le Cami - Page 8

    Le Cami - Page 8

    6 mètres sur la paille...ça commence à faire...

    Le Cami - Page 8

     François Reichelt victime de ses rêves en se jetant depuis le premier étage de la Tour Eiffel.

    Cette fois il n'y avait pas de paillle !

    Le Cami - Page 8

    Le Cami - Page 8

    Le pauvre !!! Ils ont été nombreux à être persuadés que l'homme était capable de voler..

    IL Y A QUELQUES JOURS

     ( Aéroport de Pamiers)

     24 mai 2013

     Un e-mail de Gérard et Yolande  
      "Voilà ce que fait Christophe*  de ses dimanches  après-midis!!!!Vous ne le voyez pas car c' est lui qui filme avec  la caméra sur la tête!..."  * (fils de Gérard & Yolande)

     

     

    BON ANNIVERSAIRE JEAN-MARC 

     Une nappe bleue comme le ciel où il habite,  la Corse. De nombreux amis heureux de se retrouver pour partager une paella géante, la famille, toujours là pour les bonnes occasions, voilà de quoi combler de bonheur celui qu'on hésiterait maintenant à porter sur nos genoux...JEAN-MARC...ainsi va la vie...Que le Bon DIEU te l'allonge...

     

    Le Cami - Page 8 Le Cami - Page 8 Le Cami - Page 8
    Le Cami - Page 8

     JMARC

    Jean-Marc 5ans en 1968

     Le Cami - Page 8
    Le Cami - Page 8  Le Cami - Page 8 Le Cami - Page 8
         
         

     

     Un e-mail de Dany " C'est spécial mais ça me fait rire"
    Une compilation d'histoires un peu grivoises qui détendent...Regardez !

     

     

    Dernière minute : Un message à  transmettre

    Le Cami - Page 8> A montrer à vos enfants pour ne pas qu'ils soient pris au piège !!!

    BONJOUR C' EST POUR TOUS CEUX QUI SONT PARENTS OU PAPY OU PARRAIN ETC.. AVISEZ VOS PROCHES ET AMIS... PROTEGEz VOS ENFANTS ... CES VENDEURS DE MORT !!! INVENTENT DE CES CHOSES DE NOS JOURS .. FAITES CIRCULER MERCI....

    Le Cami - Page 8
    Nouvelle drogue dans les écoles connue sous le nom de «strawberry quick».

    > Protégeons nos enfants et nos petits-enfants et tous les petits innocents du monde qui pourraient se faire attraper par des adultes malvaillants et vicieux.
    > Si vous n’avez pas d’enfant faire suivre à ceux qui en ont. Ça peut sauver une vie. > Une autre maudite cochonnerie......mais il y a donc bien des ''malades'' pour avoir autant de temps à perdre à fabriquer de nouvelles drogues. Tout ça pour droguer des enfants
    Veuillez faire circuler…c’est URGENT ! Ceci est la nouvelle drogue connue sous le nom de «strawberry quick». Il y a quelque chose de très effrayant qui se passe dans les écoles en ce moment dont nous devrions tous être au courant. Il y a un type de«Crystal Meth» qui circule et ressemble à une fraise en cristaux durcis (un bonbon qui grésille et qui sautille dans votre bouche). Il sent également comme la fraise et il est distribué aux enfants dans la cour d’école. Ils l’appellent le «Strawberry Met» ou «Strawberry Quick». Les enfants ingèrent cette drogue en pensant que c’est un bonbon et seprécipitent rapidement à l’hôpital dans un état piteux. Il peut également en avoir à la saveur de chocolat, de beurre d’arachide, de cola, de cerise, de raisin et d’orange. Veuillez enseigner à vos enfants de ne pas accepter les sucreries des étrangers ou même accepter les bonbons qui ressemblent à ceci venant d’un ami (qui peut lui avoir été donné en croyant que c’est un bonbon), et leur mentionner qu’ils doivent aller le porter à un professeur ou au principal immédiatement.
    Veuillez faire circuler ce courriel à autant de personnes que vous pouvez (même s’ils n’ont pas d’enfants) de sorte à ce que nous puissions sensibiliser les gens et espérer éventuellement prévenir les tragédies de se produire. 

    Merci!

    Cellule Protection de l’enfance
    Préfecture Haute Garonne
    Place Saint-Etienne
    31038 TOULOUSE

    Tel. : 0534 45 34 45
    Le Cami - Page 8

     
     

     

     PAGE PRECEDENTE

                                                                                                         

    PAGE SUIVANTE