• LE ROND-POINT à "LE BARCARES"

    SOMMAIRE

     

     

    A "deux pas" de Leucate : la commune du Barcares

      
     

    Le Barcarès est une commune de 1165 hectares, située sur le littoral de la Salanque, qui s'est créée en 1929 (elle faisait auparavant partie de la commune de Saint-Laurent-de-la-Salanque).En 1750 le lieu était appelé Port de Barques (devenu "Barcares"). De tous temps le lieu a été l'abri des barques des pêcheurs. C'est à partir des années 1960 que la station du Barcarès prend réellement son essor. Entre temps, il y a eu la guerre, et d'abord celle d'Espagne : en avril 1939, la vaste plage du Lido se transforme en camp pour les réfugiés, près de 80 000 personnes s'y entassant. En 1963, le gouvernement crée la Mission Interministérielle d'Aménagement du Languedoc-Roussillon ( « Mission Racine », du nom de son concepteur), qui, dotée de 3 milliards de francs par l'État, va organiser la création de 500 000 lits touristiques sur le littoral du Languedoc-Roussillon. Il s'agit de concurrencer à la fois la Côte d'Azur et la Costa Brava. Cette mission décide de créer cinq unités touristiques, dont celle de Port-Leucate et Port-Barcarès (une autre unité comprend Canet, Saint-Cyprien et Argelès).Lorsqu'on évoque le Barcarès, on pense aussitôt au Lydia. Ce grand paquebot, arrivé en fin d'activité, a été échoué volontairement sur la plage nord en 1967, destiné à devenir le symbole de la nouvelle station

     


     

     QUELQUES MOTS DE LA MER

    désignant des éléments d'une coque.

      

      Quille :

    pièce axiale située à la partie inférieure
    d'un navire et sur laquelle repose l'ensemble de la charpente de la carène
    (partie imergée de la coque, située sous la ligne de flottaison).

    Tablier

    plate-forme qui constitue le plancher d'un
    pont.

    Bordage 

    chacune des planches qui constituent
    la coque d’un bateau en bois et qui
    sont clouées sur les membrures et la

    charpente.

    Carène 
    partie immergée de la coque.

    Drisse 
    cordage servant à hisser une voile.

    Etrave :
    pièce de charpente formant l’avant de la coque d’un bateau.

    Hauban 
    câble permettant la tenue latérale du mât.

    Main courante : barre servant de rampe.

    Proue 
    avant du bateau, à l’opposé de la poupe.

    Safran 
    partie immergée du gouvernail sur laquelle s’exerce la pression de

    l’eau pour orienter le navire.

    Tillac 
    pont supérieur.

    Tribord(à) 

    tout ce qui est situé à droite de l’axe du bateau quand on regarde vers
    l’avant.

    UN ROND-POINT à "LE BARCARES"

     

     

    UN ROND-POINT à "LE BARCARES" 

    La ville est agrémentée de plusieurs ronds-points  aménagés.

     

    Sur celui-ci on a reconstitué la coque et le mât d'un bateau en bois.

     

    UN ROND-POINT à "LE BARCARES"

     

     

    Cliquez pour agrandir

     

    POUR ENRICHIR VOTRE VOCABULAIRE ! 

    CLIQUEZ SUR LE BATEAU POUR JOUERELEMENTS D'UN BATEAU

     

     

    SOMMAIRE