• LE ROND-POINT DE BOURGANEUF

    SOMMAIRE

    Bourganeuf 

    Un jour, passant à Limoges nous avons sans doute bifurqué un peu à l'est pour découvrir le pays. Nous avons parcouru tellement de fois cette nationale 20 (l'autoroute n'existait pas à l'époque) que, de temps à autre, une variante ne faisait pas de mal. Le hasard  fait que nous sommes passés à BOURGANEUF où j'ai "saisi" les photos que je vous présente.

      

    LE ROND-POINT DE BOURGANEUF

    Bourganeuf (Borgon Nuòu en occitan, prononcé Bourgou Nio ) est une commune française, située dans le département de la Creuse et la région Limousin.

    Ses habitants sont appelés les Bourgouniaud(e)s ou Bourganiaud(e)s.

    Bourganeuf doit sa création médiévale aux Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, ordre religieux et militaire créé en 1104. Depuis le XIIe siècle, jusqu'à la Révolution de 1789, les chevaliers ont habité Bourganeuf, qui a ainsi connu une pospérité et une réputation jamais égalées. Bourganeuf était le chef-lieu de la « vénérable langue d'Auvergne » jusqu'en 1750 où il fut déplacé à Lyon...

    Pour  EN SAVOIR PLUS

    LE ROND-POINT DE BOURGANEUF

    En 1886, Bourganeuf revient au premier plan en devenant la troisième ville française à utiliser la nouvelle énergie d'une centrale hydraulique, l'électricité. Est-ce la raison pour laquelle on a mis l'eau à l'honneur dans ce rond-point.

    Il s'agit en effet d'une fontaine.

     

     

    LE ROND-POINT DE BOURGANEUF  

    Mais les eaux du ruisseau du Verger, qui avait accueilli la dynamo de sa première usine, furent trop basses pendant l'été 1886 pour alimenter correctement les soixante lumières de Bourganeuf. On décida alors d'utiliser la cascade des Jarrauds d'une hauteur de 14 mètres et qui pouvait assurer une production largement suffisante, mais était distante de Bourganeuf de 14 km.

       
    LE ROND-POINT DE BOURGANEUF  C'est grâce à l'initiative de l'ingénieur Marcel Deprez et après trois ans d'études et un an de travaux de juillet 1888 à avril 1889, que les installations des usines de la cascade des Jarrauds et de Bourganeuf furent les premières en France où l'on transporta l'électricité sur une telle distance.Le câble électrique qui reliait les deux sites avait un diamètre de 5 mm. On put ainsi réaliser un éclairage public de la ville rues, mairie, église, cafés, etc.) avec 106 lampes

     

     

     

    SOMMAIRE