• Méchants dragons

    Sommaire

    Le Cami - LES PORTRAITS

     

    Le Cami - LES PORTRAITS

     

    BIENVENUE dans "Le Cami"  -  Vidéo

      BIENVENUE dans "Le Cami"  -  Photos   

     

     

     

    Méchants dragons

    HISTOIRES DE DRAGONS

    En parcourant le Vallespire, nous avons pu constater que les  portes des églises romanes de catalogne étaient souvent ornées de ferrures le plus souvent confectionnées avec du fer local, fabriqué à partir de minerais extraits dans la région. Tous le massif du Canigou, était particulièrement riche en minerais de fer. Les dernières exploitations minières ont fermé en 1997.

    Les verrous de portes d'églises comportaient très souvent une tête de dragon que l'on découvre  finement travaillée quand on la regarde de près.

    Pourquoi undragon ?

    Reptile ailé soufflant le feu le dragon est une créature liée à la terre et au feu. Symbole de la puissance des forces naturelles. Son aspect sauvage le liait la plupart du temps à la surveillance de quelque chose...ici, sans doute ces lieux de cultes fermés par un énorme verrou à tête de dragon.

     Le dragon fait partie des légendes

     La légende de Saint Georges : "Il y a des siècles, s'est présenté aux portes de la ville de Montblanc, en Catalogne sud, un dragon avec une haleine fétide et empoisonnée qui tuait les troupeaux et menaçait la ville. Le roi convoqua le peuple et il fut décidé de donner à la bête une paire de moutons chaque jour. Lorsqu'il n'y eu plus d'animaux, il fut décidé que l'on tirerait au sort, chaque jour, un habitant. La fille du roi fut chargée du tirage au sort et choisit un nom. C'était le sien. Tout le monde éclata en sanglots, mais elle partit en direction de la forêt pour accomplir son devoir.

    Tout d'un coup apparut un jeune chevalier, avec une armure dorée, sur un cheval blanc comme la neige. La princesse le pria de ne pas s'exposer à une mort certaine. Il lui dit s'appeler Jordi et qu'il venait ici pour la sauver. Lorsque le dragon se présenta pour prendre son dû, le chevalier le blessa sous l'aile gauche. Il demanda alors un ruban à la princesse puis l'attacha autour du cou du dragon, afin qu'elle le mène jusqu'à la place de la ville. Au milieu de la place, tout le monde les attendait. Avec un autre coup de lance, Sant Jordi acheva le dragon qui disparut aussitôt dans la terre d'où surgit un rosier de roses rouges comme le sang. Sant Jordi cueillit la plus belle des roses et l'offrit à la princesse avant de partir

     

    La Sant Jordi, chaque 23 avril, est, en Catalogne, la fêtes des roses et des livres. Georges, Jordi en catalan, est le patron de la Catalogne. Martyr chrétien dont le culte existait en Palestine dès le 5ème siècle et qui n'est connu que par une légende, celle où Georges tue le dragon à qui une princesse va être sacrifiée.

     

    En 1926, la Chambre des Libraires de Barcelone a créé le Jour du Livre pour le 23 avril.

    Méchants dragonsCliquez